Centres régionaux
 

 Accueil  Que faisons-nous ?  Réalisations  L'équipe  Installateurs  Apprentis  Parrains  Revue de presse  Forum  Contactez-nous  Liens 
Lavanchy (1074 Mollie-Margot) 9m2 ECS. Rénovation



Cette installation a participé au Journées du Soleil 07. Elle fait figurer des photos prises pour cette occasion par le propriétaire lors de la construction, et des photos prises par Sebasol lors du contrôle de conformité.



Galerie

Une fois n'est pas coutume, cette galerie commence à la phase de construction. Vision de chantier de loin
 10
Le champ solaire. L'isolation est déjà posée au fond, mais les absorbeurs ne sont pas encore là. On remarque que l'autoconstructeur a peint les lambourdes en noir. Ils ne le font pas tous car cela n'apporte rien en termes de rendement. Par contre en aspect oui : le champ solaire apparait alors comme uniformément noir. Comme au contraire de capteurs apposés sur le toit, le champ est compact sans rupture, alors l'effet est bestial : une grande surface noire.
 20
Repos mérité après la pose des verres. On remarque les 2 ventouses encore collées dessus. Les ventouses servent à deux usages : transporter et placer le verre bien sûr, mais aussi servir de marche pour monter sur les verres.
 30
Le champ au soleil du soir, après ferblanterie. Impeccable
 40
Les lignes à l'intérieur. Pas encore isolées. Les virages et coudes à la cintreuse permet de diminuer les pertes de charge.
 50
Il doit s'agir de l'alimentation du bas des capteurs. Un tube de chaque côté du chevron. Très élégant
 60
Retour des capteurs en haut. Avec une spécialité Sebasolienne : la vanne (garantie 185°C 10bar selon le fabricant) sert à isoler la partie gauche du champ, soit 3 capteurs en série. Le petit tube qui part en haut et disparaît de la photo doit être une purge. Sur la photo précédente, il doit aussi y avoir une vanne et un robinet sur la même ligne, probablement cachés par le chevron. Si on ferme la vanne, le champ de 4.5m2 est isolé de la circulation dans le circuit. Il faut alors le vidanger, ce qui fait que le champ actif n'est plus formé que des 3 autres capteurs, soit 4.5m2. La quantité à vidanger est minime et correspond à 3L (1L par capteur). On la remettra en automne. Pendant l'été, le champ est donc réduit à 4.5m2.
 70
Et voilà le résultat quelques mois plus tard. A priori il n'y a rien de plus à voir, le champ était déjà terminé sur les photos précédentes.
 100
Vue de côté, lors de l'inspection
 105
Une vue un peu plus latérale fait apparaitre les siphons, fort élégamment faits à la cintreuse
 155
Comme on peut le voir sur cette image rapprochée. Le siphon du haut est celui de l'ECS et celui du bas celui de l'arrivée du solaire. A droite on peut voir le mitigeur et ses vannes d'isolation qui permettent de le changer facilement sans avoir à vider tout le chauffe-eau de 1000L
 160
Vase d'expansion. On remarque la vanne d'isolation, placée juste : si on la ferme on peut enlever le vase sans avoir à vider tout le circuit. Ce genre de chose, vous ne le voyez quasiment jamais en clef-en-main commercial, sauf de la part des installateurs Sebasol bien sûr.
 170


Copyright © 2019 Sebasol. All rights reserved.