Centres régionaux
 

 Accueil  Que faisons-nous ?  Réalisations  L'équipe  Installateurs  Apprentis  Parrains  Revue de presse  Forum  Contactez-nous  Liens 
Di Lauro (6947 Vaglio) 12m2, ECS& appoint chauffage, distribution évoluée, poêle hydro, ventilation low-tech Sebasol, rénovation Minergie_P



Encore un projet qui va faire date. Un bâtiment isolé rénové Minergie-P hors route au Tessin. Installation solaire thermique low-tech et pourtant top niveau question dimensionnement et conception, de 12m2 complète avec stockage qualité Suisse fabriqué en Suisse, stratification deux niveaux active et support pour 9'999.- TTC En réalité c’est moins mais on adore donner des coûts plus élevés, et ainsi on travaille qu’avec des ceux qui sont intéressés par l’autoconstruction, qui savent qu’ils atteindront un coût final inférieur à celui annoncé (lire www.sebasol.info/public/contrat.pdf pour comprendre). Ici en plus on se moque de la pratique publicitaire ridicule qui consistes à enlever un franc pour pas atteindre la base 10 suivante pour allécher le chaland. Ventilation double double-flux avec récupération de chaleur low-tech pour 2’999.- TTC même topo :-). Le tout en autoconstruction. Distribution évoluée avec piquage préférentiel de l'énergie solaire, sonde d'ambiance en plus de la sonde extérieure, ET poêle à bûches hydro en clef-en-main pour 14'999.95.- TTC (... :-), y compris l'amenée du poêle sur 200m de dénivelée de terrain, en slow-tech mais intelligence humaine, et sans chier du CO2 avec l'hélicoptère (l'action en images ci-dessous). Aucun installateur local n’a eu les couilles de le faire. Il a fallu que des artisans agréés Sebasol se bougent depuis le Valais. Ce qui a été parfait car ces jours ont été merveilleux. Merci à tous les installateurs trop paresseux ou avides du Tessin de nous laisser tous ces boulots pas rentables pour leurs intermédiaires ou leurs actionnaires. Restez comme vous êtes ça nous va bien comme ça.

Il est fort possible que le poêle hydraulique serve pas à grand chose, car les simulations donnent pour l'instant un taux de couverture solaire thermique des besoins de 90+ %, or on sait que grâce au HOPF les autoconstructeurs adorent exploser les simulations :-) D'ici quelques années, s'il ne sert vraiment pas, l'autoconstructeur pourrait le revendre. Mais probablement il ne le fera pas, parce qu'il s'y sera attaché. D'une part parce qu'il a été choisi aussi pour des critères esthétique d'un commun accord dans le couple. D'autre part parce qu'il fait l'eau chaude sanitaire aussi. Enfin parce qu'il constitue un système d'appoint de sécurité. Une autre manière de dire qu'il n'y a pas que la valeur d'échange dans la vie. Enfin, comme il ne l'utilisera presque pas, sa durée de vie sera s'il le bichonne, allez, de l'ordre de quelques siècles, ce qui ne fera pas cher l'investissement à l'année et causera le désespoir de générations de vendeurs de chaudières et d'économistes adorateurs du PIB. Est-il en outre utile de dire qu'au niveau de qualité de cet objet, et au niveau ridicule de ce qu'il va consommer, c'est complètement crétin de le remplacer par un bidule de la Nouveauté qui Innove le Progrès qui gagnera, sur le papier et au prix d'une inféodation folle au service après vente et à l'obsolescence, des enculées de mouches de pourcent ?

Tous les circulateurs font quelques W à peine, en prévision de la seconde étape qui concerne l'électricité (cf. plus loin).

On ne va pas dire quel est le coût net du système. Tout au plus vous pouvez appliquer les subventions 2017. Mâchons-vous le travail : solaire thermique, bois, minergie-P, et vous allez sur le site du programme bâtiment pour voir combien ça peut faire, au Tessin, et dans votre canton. Et vous n'oubliez pas qu'il y a à déduire des moins-values pour des infrastructures nécessaires qu'il aurait fallu de toute façon se payer (comme par exemple l'eau chaude...), et aussi de la remise d'impôt vu que c'est de la rénovation. Si vous êtes partant pour faire le calcul alors oui, votre résultat est juste : vous ne rêvez pas. Et si vous êtes trop fatigués pour le faire et bien : tout de bon pour vous.

A présent, on se penche pour flinguer la connexion au réseau électrique. Ce qui veut dire abonnements, taxes etc. Y compris sur les énergies fossiles que ces gens... ne consommeront pas. Ce qui n'est donc que justice. Et avec si possible 1 kWc de PV, pas 15. Ce qui ne sera que la cerise sur le gâteau : le gâteau, comme vous venez de le lire, il est déjà là. Pas demain grâce au Saint Progrès qui viendra le Grand Soir. Mais déjà. Fou ça. Que fait l'EPFL, au prix où on le citoyen la paie ?




Copyright © 2019 Sebasol. All rights reserved.