Centres régionaux
 

 Accueil  Que faisons-nous ?  Réalisations  L'équipe  Installateurs  Apprentis  Parrains  Revue de presse  Forum  Contactez-nous  Liens 
Cretton T projet 2 (1667 Enney) 13.5 m2 ECS et appoint chauffage, toilettage après 18 ans et c'est reparti



Une remise à niveau par Guy Dafflon Chaleur Solaire. Il s'agit d'une installation solaire thermique montée en autoconstrution en 2001 et qui a tourné depuis sans nécessiter aucun entretien. A disons 700.-/an le contrat d'entretien classique ainsi épargné, ça fait tout simplement l'équivalent d'une subvention de 12'000.- Ce qui est d'avantage que le prix brut de 11'000.- avant subvention et moins-values qu'à coûté l'installation lors de son montage. Et 4.5x plus que son prix net d'alors de 2'600.-. Ou en d'autres mots, cette installation a été payée à présent, 17 ans après, déjà 4.5x simplement sur l'épargne du service après-vente, sans compter l'énergie gratuite qu'elle a produite. Si on ajoute les économies de combustible, qu'on peut estimer à 50 stères de bois, soit 7500.- supplémentaires, cela nous amène à une installation payée 7.5 fois. On peut aussi comparer le gain de bois + charges d'entretien de 1'150.- au prix net de 2'600.- d'alors et en déduire un temps de retour de 2.3 ans. CQFD.

La remise à niveau a consisté à changer l'ancienne régulation pour une version avec d'avantage d'options, comme une meilleure stratégie de protection contre la stagnation, le comptage de chaleur, des statistiques internes etc. A été fait dans la foulée un toilettage sur le toit (pour des raisons de santé l'autoconstructeur ne peut plus y monter), le remplacement de la 3-voies de stratification par une moins gourmande en énergie (c'est un détail ici mais c'est important pour tous le projets qui veulent se sortir du réseau électrique) et de l'amélioration d'isolation par-ci par là et ça va repartir comme avant pour être repayée alors 15x dans 17 ans.




Copyright © 2019 Sebasol. All rights reserved.