Centres régionaux
 

 Accueil  Que faisons-nous ?  Réalisations  L'équipe  Installateurs  Apprentis  Parrains  Revue de presse  Forum  Contactez-nous  Liens 
Cabane des Scouts (1422 Grandson) Chantier didactique solaire. 18 m2 installés




Fiche technique

Type
Installation solaire ECS de préchauffage en série sur la chaudière avec radiateur de surchauffe.

Accumulateur
2 x Cuenotherm 500 litres à deux registres en parallèle. Possibilité d'isoler l'un ou l'autre des accumulateurs tout en garantissant la couverture des besoins.
Capacité totale 1000 litres
Isolation 7cm PUR, manteau métal
2 Echangeur de chaleur 1" de 1.2 m2 et 2.2 m2 connectés en série sur chacun
Ouverture pour appoint électrique non utilisée.
Anode de protection magnésium contre la corrosion.
Qualité suisse garanti 5 ans.

Régulation et compteur de chaleur
TEM SZ avec compteur de chaleur incorporé
Débitmètre à impulsion WEM15 RE1 + doigts de gants et sondes
Thermostat double Etheco de dérivation sur le chauffage à distance.

Circulateur
PAW 25-40.
Débit nominal type semi low-flow 420 m3/h (22-24 l/m2h).

Vase d'expansion
Reflex type N, 80 litres.

Capteurs
K6 Sélectif, test de qualité SPF172, 18 m2
Apposé en toiture éternit ondulée via plan OSB sur profilés inox
Ferblanterie périphérique cuivre montée par Nicolas Ghezzi, Fennec 4x4, 2072 St.-Blaise

Circuit solaire
Cuivre DN22
Antigel Motorex Glythermin GP42. Proportion 35% pour –18°C
Isolation coquilles Vetroflex alu 30mm

Circuit ECS
Dérivé selon indications de Sebasol Vaud/Solar Support par Le Repuis Sanitaire, 1422 Grandson.
Clapet anti-retour, 2 soupapes de sécurité
Mitigation en sortie de boiler fossile
Vannes d'isolation de chaque accumulateur

Radiateur de surchauffe
Peint et monté par les enfants dans le cadre du camp solaire.
Surface environs 3 m2, DN22
En ligne sur le retour solaire chaud
Dérivation par vanne 3 voies motorisée assujettie à un thermostat.
Consigne de dérivation 85°C.

Les travaux non spécifiés ont été réalisés en 2x3 jours par les jeunes de 7ème hétérogène de la classe de Grandson, sous l'assistance et la supervision de l'équipe technique de Sebasol Vaud et de M. Blanc. En parallèle, les jeunes ont suivi un cursus didactique énergie/environnement de 2x3 jours également, sous la supervision de l'équipe didactique de Sorane et de Sebasol Vaud.
Galerie

Inspection du matériel
 0
Briefing avant de se lancer
 0
Et c’est parti, tout seul comme un mec tout seul…
 0
Ou en groupe de nanas
 0
Gros plan
 0
Une petite machine à vapeur pour apprendre l’énergie
 0
Portrait devant l’œuvre, pile…
 0
… et face
 0
Nettoyage sous pression des absorbeurs
 0
Cintrage du tube, toujours entre nanas…
 0
Même si on peut se débrouiller seule aussi
 0
Alors qu’en d’autres lieux ça pense
 0
Sur les lieux, il n’y pas été possible, pour des raisons structurelles, de placer un accumulateur de 1000 litres. Nous avons donc opté pour 2 accus de 500 litres, qu’on voit ici déjà connectés au niveau de l’eau froide. La plaque métallique dessous est chargée de répartir le poids
 0
Vue des accus
 0
Et de la toiture avant les travaux
 0
A l’atelier, on prépare déjà les principaux éléments du circuit
 0
Non, ce n’est pas un absorbeur de plus, mais les éléments d’une partie du radiateur de surchauffe, en tube DN22
 0
Qu’on brase illico. La presse utilisée pour ce faire est une "PU" pour Presse Universelle, une presse développée par les centres régionaux romands pour permettre la presse de n’importe quel tube sur n’importe quelle plaque. Un tel outillage permet aux autoconstructeurs de fabriquer des radiateurs pour un coût de l’ordre de 40 Frs le m2 de surface radiante. Voir à ce sujet l'installation Cretton/Enney.
 0
Dehors, on s’amuse à tester la robustesse des vitres solaires. Cette image montre une fois de plus si c’était nécessaire que NOS VERRES SOLAIRES SONT TREMPES
 0
Elément de radiateur de surchauffe au nettoyage
 0
Et une fois peint aux couleurs de chacun
 0
Un mois plus tard, vue extérieure des lieux, il ne faisait pas très beau…
 0
Vue des éléments à monter sur le toit. Le toit étant en tôle ondulée, le champ se monte en apposé. Ce qui implique de fabriquer les éléments d’avance. Dans ce bâtiment, les chevrons de soutien étaient disposés perpendiculairement à la pente, ce qui a créé des difficultés supplémentaires vu le manque d’ancrages
 0
Rail inox pour le soutien des éléments. Un mauvais choix l’inox ; beaucoup trop difficile à travailler pour des enfants. Depuis, on prend de l’alu…
 0
Explications
 0
Et premiers éléments montés…
 0
…par des ouvriers de premier ordre
 0
Alors ça vient nom de bleu ?
 0
Hé vous là, technique top-secret à l’usage des enfants de 12 ans, on ne filme pas !
 0
Montage des éléments par une fine équipe, on peut voir le profil inox déjà fixé dessous. Ce profil permet de surélever les éléments du toit et de permettre le ruissellement de l’eau par dessous, sans que celui-ci ne pourrisse le bois
 0
Le tout est fixé par des tire-fonds de 200
 0
Hum, fait toujours pas très beau…
 0
Encoches
 0
Cette drôle de créature aux oreilles bleues n’a été vue qu’une seule fois dans nos contrées.
 0
Si j’avais un marteau, je taperais le jour, je taperais la nuit…
 0
Du côté de la didactique, la connaissance avance par l’expérience
 0
Et par le calcul
 0
Sur le toit, on isole
 0
On monte
 0
On assemble
 0
Détail
 0
Détail
 0
Et on pose les absorbeurs
 0
En local technique, on pose le radiateur de surchauffe
 0
Détail. On peut voir la vanne 3-voies de bifurcation du flux en haut à gauche
 0
Sur le toit, montage des lignes de distribution
 0
Tableau du jour
 0
Les femmes assurent…
 0
… une fois n’est pas coutume, les mecs. Nota : hors l’image une personne de l’équipe technique prête à intervenir en cas de pépin
 0
Tableau du soir
 0
En haut soudure des lignes
 0
Et isolation
 0
Pose des vitres et des crochets
 0
Pose des gommes
 0
Œuvre quasi terminée en haut
 0
Et en bas
 0
Tableau du radiateur de surchauffe. De la gueule, non ? Que ceux qui ont cela chez eux s’annoncent…
 0
Détail. On peut voir le début du groupe hydraulique en bas
 0
Tableau de famille final
 0
En bas, radiateur de surchauffe terminé
 0
Détail. Vanne 3-voies de surchauffe. On remarque les vis de rappel qui permettent de la changeur sans devoir vider le circuit
 0
Vue par devant de l’accumulateur
 0
Environ un mois plus tard, ferblanterie posée. Travail de Nicolas Ghezzi, Fenec 4x4, St-Blaise.
 0
Détail
 0
Détail
 0
Vue de dessous. Détail
 0
Purge. Détail
 0


Copyright © 2019 Sebasol. All rights reserved.